Australie, tribue

La narration alterne entre le récit de Narcisse, jeune marin abandonné sur une côte déserte, et les lettres qu'Octave envoie au Président de la Société de Géographie.

Au fil des chapitres, nous découvrons comment Narcisse a cru mourir de faim et de soif au milieu d'une nature luxuriante mais dont il ne savait lire les codes ; comment il a été recueilli et soigné par une tribu ; et comment, peu à peu, il en a appris les us et coutumes jusqu'à en oublier sa langue.

Le ragondin
par (Libraire)
28 mai 2013

Titre trompeur...

Jean-Claude Le Chevère habite une maison proche d'un étang où les ragondins ruinent les berges. Ce n'est pas pour autant qu'il a commis un texte sur la vie et les moeurs des ragondins, non !
Je ne vous en dirai pas plus sur l'intrigue de ce roman noir qui traite de culpabilité, de déchéance et de vieillesse, d'un secret oppressant, d'un geste qui sidère. Avec une écriture soignée et élégante, l'auteur scrute avec acuité et précision un univers pas vraiment gai.
Mais il est vrai que les bons romans ne sont pas forcément les plus gais !