Le ragondin
par (Libraire)
28 mai 2013

Titre trompeur...

Jean-Claude Le Chevère habite une maison proche d'un étang où les ragondins ruinent les berges. Ce n'est pas pour autant qu'il a commis un texte sur la vie et les moeurs des ragondins, non !
Je ne vous en dirai pas plus sur l'intrigue de ce roman noir qui traite de culpabilité, de déchéance et de vieillesse, d'un secret oppressant, d'un geste qui sidère. Avec une écriture soignée et élégante, l'auteur scrute avec acuité et précision un univers pas vraiment gai.
Mais il est vrai que les bons romans ne sont pas forcément les plus gais !

Tous les conseils de lecture