Cécile Munsch, Peio Gaillard

Gypaète éditions

25,00
par (Libraire)
16 décembre 2021

Ceux qui aiment la randonnée aiment à en lire des récits et à admirer des photographies qui leur rappellent leurs itinérances.
Ce livre les ravira. Il relate une randonnée de 13 jours entre Hendaye et le col du Soulor, commune d’Arrens-Marsous, sur le mythique GR10 qui traverse la chaîne des Pyrénées. Treize étapes en autonomie et en bivouac à la fin de l’été 2020. Un récit précis et léger, à deux voix alternées, et de très belles photographies, certaine en pleine page ou en double page de ce recueil au format à l’italienne. J’insiste sur la qualité et la beauté de leurs photos qui offrent des points de vue inhabituels pour ceux qui connaissent ce chemin. Ils verront autrement, les crêtes d’Iparla, l’église Sainte-Engrâce, la célèbre passerelle d’Holzarté, le chemin de la Mâture et même le pic du Midi d’Ossau… Mais on n’y verra pas les endroits si souvent photographiés dans les blogs, ou alors, sous un autre angle.
Évidemment, Cécile Munsch et Peio Gaillard sont des passionnés de l’itinérance et de la montagne qui savent la regarder. Leur vision du GR10 est personnelle, originale, amoureuse, belle, très belle.
On espère un volume en 2022 qui nous conduirait plus loin aux environs de Bethmale ou d’Esbintz, et une autre année, jusque Banyuls !

par (Libraire)
6 décembre 2021

Dans "Le garçon sauvage", Paolo Cognetti raconte qu’il a quitté Milan à l’âge de 30 ans, en 2007, pour vivre quelques temps dans une cabane, dans la vallée d’Aoste. Il se réfugiait en montagne avec le projet de se régénérer, de faire le vide pour repartir à zéro.
C’est ce que font les personnages de ce roman. Fausto, un écrivain débutant de 40 ans, en cours de divorce, prend un emploi de cuisinier dans le restaurant de Fontana Fredda, une petite station de ski du Val d’Aoste. Cette saison encore, Babette, la propriétaire du "Festin de Babette" y accueille les travailleurs de la station, qu’elle remet en forme avec des repas qui tiennent au corps. La serveuse est Sylvia, un peu plus jeune que Fausto, elle se prend d’amour pour Fausto. L’ancien garde-chasse, Santorso, est souvent au restaurant. Ce taiseux qui préfère la faune montagnarde, se prend d’amitié pour Fausto à qui il apprend les secrets de Fontana Fredda.