Après l'année du crabe, En attendant la récidive

En attendant la récidive

Vraoum

16,00
par (Libraire)
4 décembre 2017

À 19 ans, Alice a été atteinte par un cancer. Pendant une année, elle a vécu avec son « Jean-Pierre », les examens nombreux, la chimiothérapie, la fatigue. Être malade d’un cancer est une occupation à plein temps qu’elle a bien décrit dans L’Année du crabe ».

Mais Alice a gagné sur son crabe, elle est guérie. Enfin pas tout à fait, car elle craint la récidive, et même plus : elle vit avec la peur d’une récidive.
Comment se réadapter à une vie normale ? À reprendre des études, à chercher un emploi, à ne pas introduire le cancer dans toutes les conversations ? Comment ne plus se vivre comme une personne malade est un défi auquel sont confrontés tous ceux qui ont eu un cancer, qui sont dans la période de rémission ou qui, dix ans plus tard, sont déclarés guéris.

Alice Baguet raconte sa vie d’après avec tout autant de dynamisme et d’auto-dérision que dans le précédent opus. La mise en page et la mise en couleur sont toniques. Si le propos est décalé, plein d’humour, très second degré, il n’en est pas moins informatif sur ce qui se passe dans la tête et dans le corps d’une personne ayant eu un cancer : comment faire face au vide qui se crée dès le début de la période de rémission?
Alice Baguet a fini par couper les ponts avec son « Jean-Pierre », elle est redevenue une jeune femme normale, une auteure de bande dessinée. Pour notre plus grand plaisir -et le sien, bien évidemment !

Tous les conseils de lecture