Les Insatiables
23,00
by (Librarian)
25 September 2016

Sur une impression, un ressenti, le journaliste Marc Rappaport décide de reprendre une enquête non élucidée. En 1984, une jeune étudiante devenue escort-girl a été sauvagement assassinée à Paris. Vingt-sept ans plus tard, un homme dont la vie est sans histoire est arrêté, son ADN correspondant à celui trouvé sur la scène du crime.
Patiemment, avec entêtement, il progresse dans son enquête et découvre un drame sanitaire soigneusement caché. Un usine chimique utilisait sciemment un produit cancérigène et mutagène qui a provoqué la mort d'une quarantaine d'ouvriers. Il découvre aussi l'impuissance du maire à conserver l'usine dans sa ville lorsqu'il a voulu qu'elle reconnaisse sa responsabilité. Il va plus loin cherchant à savoir qui était la jeune fille ? Pourquoi s'adonnait-elle à la prostitution ? Quel client pouvait se montrer aussi brutal et pourquoi ?
Un problème très actuel, en fait. Comme l'est celui de la corruption de certains politiques, le silence obligé de quelques personnes honnêtes, la prééminence des profits à engranger sur la santé des travailleurs. Car les puissants sont insatiables et certains d'être intouchables.
Il se trouve que Marc Rappaport appartient à une vieille famille industrielle, très puissante. Il a été le préféré de son grand-père, alors qu'il ne joue pas le jeu de la famille. Le journaliste connaît donc bien le monde des grands industriels. Son histoire n'est pas totalement étrangère à celle de ceux qu'il croise dans son enquête.
Et il est très amoureux de Déborah, sa compagne, qui trouve que son travail est beaucoup trop prenant, ce qui l'inquiète.
De nombreux détails rendent le roman très réaliste. On ne manquera pas, par exemple, de s'attarder à la scène où le journaliste consulte, à la direction de l'Environnement, des comptes-rendus des contrôles de sécurité menés dans une entreprise. Un fragment de la bureaucratie française y est tourné en dérision. Mais la scène est glaçante et effrayante...
Même si le roman utilise quelques clichés, il dresse une fresque plausible de la société actuelle, le lecteur ne pourra d'ailleurs pas s'empêcher de faire quelques rapprochements avec l'actualité. Il montre le déphasage existant entre l'élite trop puissante et une population qui subit et à laquelle manquent les moyens nécessaires à la dénonciation des violences qu'elle subit.
En filant une triple trame, familiale, sociale et politique, Gila Lustiger nous livre un roman noir, réaliste et lucide. Au travers de l'enquête têtue du journaliste, elle nous fournit un prisme pour jeter un regard renouvelé sur notre société.
Une réussite.

All the reading advices