Le feu ami des souvenirs, Persécution

Le feu ami des souvenirs, Persécution

Alessandro Piperno

Liana Levi

  • 27 novembre 2011

    Quel ennui!

    On ne peut pas dire que ce roman propose une série de rebondissements liés à l'intrigue. C'est plutôt une longue réflexion sur la société bourgeoise italienne à travers le personnage principal, lui-même issu d'une "bonne" famille. Par opposition, Rachel vient d'un milieu modeste. C'est aussi, à la fin, un roman nostalgique sur le temps qui passe, qui fait de nos enfants des ados sans qu'on s'en aperçoive et c'est le seul moment qui a trouvé grâce à mes yeux car pour le reste, je n'ai pas du tout aimé ce roman. Le personnage descend aux enfers mais je n'ai pas ressenti de la pitié pour lui tellement je l'ai trouvé antipathique. J'ai dû par moment lire sans comprendre car je me suis retrouvée à lire plusieurs passages et à me dire: "Mais comment en est-on arrivé là?".