La félicité du loup

Paolo Cognetti

Stock

  • 31 décembre 2021

    Coup de cœur de la chouette

    A 40 ans, Fausto a besoin de changer d'air et quitte Milan pour Fontana Fredda, un petit village dans les Alpes qui fait office de station de ski la moitié de l'année. Hiver, printemps, été, automne : en une année et ses 4 saisons, toutes très différentes, il y trouvera un nouveau souffle, au restaurant Le festin de Babette, auprès de Sylvia, lors de balades sur les glaciers et auprès d'attachants personnages solitaires.
    Même en livre, l'air de la montagne fait un bien fou ! Le style calme, simple et délicat de Paolo Cognetti, auteur italien amoureux de la montagne, y est évidemment pour beaucoup !


  • par (Libraire)
    6 décembre 2021

    Dans "Le garçon sauvage", Paolo Cognetti raconte qu’il a quitté Milan à l’âge de 30 ans, en 2007, pour vivre quelques temps dans une cabane, dans la vallée d’Aoste. Il se réfugiait en montagne avec le projet de se régénérer, de faire le vide pour repartir à zéro.
    C’est ce que font les personnages de ce roman. Fausto, un écrivain débutant de 40 ans, en cours de divorce, prend un emploi de cuisinier dans le restaurant de Fontana Fredda, une petite station de ski du Val d’Aoste. Cette saison encore, Babette, la propriétaire du "Festin de Babette" y accueille les travailleurs de la station, qu’elle remet en forme avec des repas qui tiennent au corps. La serveuse est Sylvia, un peu plus jeune que Fausto, elle se prend d’amour pour Fausto. L’ancien garde-chasse, Santorso, est souvent au restaurant. Ce taiseux qui préfère la faune montagnarde, se prend d’amitié pour Fausto à qui il apprend les secrets de Fontana Fredda.

    La saison terminée, chacun continue sa vie ailleurs. Sylvia monte dans un refuge, beaucoup plus haut, à 35.000 mètres d’altitude en bas du Mont Rose, pour un emploi de gardienne. Fausto part à Milan régler son divorce, tout en assurant à Sylvia qu’il montera souvent au refuge. Il prend soin de Santorso, handicapé par un accident de montagne alors qu’il se portait au secours d’un alpiniste ayant chuté..
    Paolo Cognetti continue de décrire la montagne, sa beauté et sa dureté, la roche, l’eau, la neige et la glace, la vie de la petite station de ski, les amitiés et les amours, l’attachement à la montagne de ceux qu y vivent. Comme dans ses autres romans,, les livres sont présents : la nouvelle de Karen Blixen qui donne son nom au restaurant, "Trente-six Vues du mont Fuji", le livre d’estampes de Katsushika Hokusai publié dans sa vieillesse vers 1833, qu’offre Sylvia à Fausto, dont le thème est le rapport entre l'homme et la nature. Les tableaux sont pour Fausto une occasion de contempler la montagne, d’en apprécier la grandeur et pour Cognetti d’évoquer la fragilité humaine devant la nature qui souffre de ses activités, "De la neige qui tardait cette année, de la neige si précieuse pour protéger les terriers du gel, des problèmes que causait un hiver sans neige aux perdrix et aux tétras-lyres", de "la mer qui un jour inondera la vallée". Il esquisse délicatement le changement climatique, le monde qui disparaît pour laisser place à un autre monde difficile à décrire. Il le fait avec calme, sans aigreur, parce que c’est une inévitable évolution à laquelle il faut s’adapter. Il trace un parallèle entre les personnages qui quittent une vie avec l’espoir hésitant de se reconstruire dans l’autre réalité qu’est la montagne et cette nature qui meurt pour revivre dans une jeunesse inconnue. Il le fait avec sa nostalgie et son amour de la montagne, et des hommes intranquilles dont il décrit si bien la solidarité, la grandeur d’âme et le besoin de félicité.


  • par (Libraire)
    26 novembre 2021

    A Fontana Fredda, la montagne est là, omniprésente, changeante, envoutante, nourricière...
    Fausto, Silvia, Sansonno, Babette... nous la font vivre de la façon la plus humaine, la plus sensible.
    Une magnifique expédition !


  • par (Libraire)
    5 novembre 2021

    Le petit village italien de Fontana Fredda au cœur de son récit, Paolo Cognetti nous embarque dans un roman enchanteur où se mêlent histoire d'amour, beauté simple des relations humaines, mais aussi, et surtout, une magnifique ode contemplative à la montagne.
    Un bol d'air frais !


  • par (Libraire)
    11 octobre 2021

    De la douceur...

    Que de charme dans cette petite ville de Fontana Fredda : un tableau paisible, accueillant et chaleureux, un voyage hors du temps. Le lecteur s'installe au creux de ces montagnes et profite d'un moment de volupté, accompagné de deux protagonistes qui se tournent autour. Amour, amitié, tendresse et parfois le deuil... Un roman qui réchauffe le cœur et l'âme. Une bulle de douceur qui fait du bien.


  • par (Libraire)
    25 septembre 2021

    Un bol d'air frais

    Fausto veut changer de vie, quitter la ville pour les hauteurs des Alpes. C’est dans le village de Fontana Fredda qu’il se pose et y rencontre Silvia. Une autre vie est-elle possible, un nouvel amour, de nouvelles amitiés ? Paolo Cognetti nous offre une ode aux montagnes, à la nature, à la vie au grand air. Un grand bol d’air frais, d’humanité et la magie de l'auteur des "Huit montagnes".
    Valérie


  • par (Libraire)
    24 septembre 2021

    LA FELICITE DU LOUP

    Ça se passe en montagne, à Fontana Fredda, au-dessus de Milan.
    Fausto a quarante ans, il est séparé de sa femme depuis peu, ne sait pas bien ce vers quoi aller.
    Il écrit, certes, mais ça ne suffit pas pour vivre, même s'il vit de peu.
    Alors, quand, au détour de confidences faites à Babette, propriétaire du seul restaurant du village, elle décide de l'embaucher pour la saison d'hiver comme cuistot, Fausto se sent pousser des ailes.
    Il tombe amoureux de Silvia, serveuse saisonnière de vingt-sept ans.
    Tous deux ont en commun le goût de la montagne, ainsi que le fait de ne pas savoir ce qu'ils vont devenir, à la fermeture du restaurant.
    Chacun ira-t-il son chemin ?
    Leur désir de montagne est-il assez fort pour les unir dans la durée ?
    On lit ce roman comme si on se promenait en montagne, d'en sentir de quelques mots les parfums, d'y voir les paysages, les êtres.


  • par (Libraire)
    7 septembre 2021

    Que la montagne est belle !

    C’est une histoire simple mais pas une simple histoire. C’est une histoire de 4 saisons dans un village alpin: Fontana Fredda. Il y’est question d’amour: Fausto, écrivain qui a quitté sa femme et la ville, rencontre Silvia, artiste peintre. Il y’est question d’amitié: Fausto fait la connaissance du taciturne Santorso, homme mûr passionné des coqs des neiges. Au milieu règne Babette, la patronne du restaurant de montagne à la recherche d’une nouvelle vie. C’est une histoire d’hommes et de femmes à des tournants de leurs existences, quêtant dans les sommets, l’isolement, la beauté de la nature, la direction à donner à leurs vies.

    En réalité, c’est une chronique d’un monde d’à côté, celui de la montagne et où le rythme du temps est donné par celui des mélèzes qui respirent au gré du jour et de la nuit. La vie à Montana Fredda est minimaliste et se réduit aux gestes quotidiens de la cuisine, de la vaisselle, du damage des pistes, de l’abattage des arbres. Le style de Paolo Cognetti se colle à cette réalité en évitant les emphases ou les métaphores gratuites. Ces mots à leur tour sont simples, précis, directs et tendent par l’écoulement du temps qu’ils traduisent à la poésie pure.

    Conseillé par Eric et Vanessa


  • par (Libraire)
    3 septembre 2021

    Et si on prenait de la hauteur ?

    Dans ce court texte fluide et poétique, Paolo Cognetti nous emmène dans un village de montagne en Italie. Un récit dans lequel la nature, omniprésente, aura toujours le dernier mot. Un roman porté par des personnages entiers qui croisent leur solitude au fil des saisons...
    Christelle


  • par (Libraire)
    28 août 2021

    une année dans les montagnes

    Fausto se terre dans les montagnes du Val d'Aoste après un divorce triste. Il rencontre Sylvia, une jeune femme encore indécise et se plaît à imaginer un futur avec elle.
    Mais la vie dans les hauteurs est aussi attirante que repoussante et tout le monde n'y trouve pas sa place.