Le petit-fils
par (Libraire)
17 décembre 2020

C’est l’histoire d’une famille dans une petite ville du Wisconsin. Lyle et Peg ont une bonne soixantaine d’années. Lyle s’occupe avec ses amis, il les aide à entretenir un verger de pommiers, il visite Hood, son vieux copain atteint d’un cancer, il va discuter avec Charlie, le pasteur de son église. Shiloh, leur fille adoptive vit avec eux, ainsi que son fils Isaac. Ils ont une grande affection pour ce petit-fils.
Le roman se déroule dans une belle campagne, au milieu de collines, de champs et de marais, juste troublée par les chants des oiseaux et le vol des rapaces. La nature est calme, pacifiée, sereine et va le rester presque jusqu’à la fin. La société des hommes est aussi en paix, stable. Mais peu à peu, l’auteur délivre des informations sur la vie passée ou présente des personnages, qui vont fracturer cette tranquillité. Un jeune pasteur charismatique a créé une nouvelle église dans la petite ville. Shiloh s’en rapproche, s’attache à Steven, développe une pratique religieuse et une foi intransigeante au point de s’éloigner de son père, le privant de sa relation affectueuse avec son petit-fils. Le pasteur s’avère être moins parfait qu’on ne l’attendrait d’un homme de foi. Il a découvert chez Isaac un don de guérison qu’il utilise pour son profit plus que celui de sa religion ou de son église. Avec sa belle et attentive écriture, Nickolas Butler prend son temps pour décrire la vie quotidienne de ses personnages, faisant la tension monter, nous laissant pressentir le drame dont on voit qu’il aurait pu être évité.
Le roman, en partie inspiré de faits réels, met l’accent sur la difficulté de vivre une vie belle et sans souci, sur la dérive d’une pratique religieuse qui confine à la pratique sectaire, sur le fonctionnement d’un famille qui ne s’est pas affrontée assez tôt aux problèmes qu’elle a pourtant repéré, sur la vie qu’on sacrifie au nom de ce qui n’est plus une foi., mais une idéologie. En contrepoint, le roman fait une belle part à l’amour de Lyle et de Peg qui a résisté aux années et aux soucis, sur le courage de ce grand-père âgé, sa bonhommie, son humanité lumineuse, sa parole sensée et mesurée.

Tous les conseils de lecture