Canyons

Éditions Gallmeister

21,60
par (Libraire)
31 mars 2020

(...) Le début de ce roman est saisissant. La présentation des déboires des deux hommes et de leur instabilité, laisse présager une violente et noire vengeance lorsque, plus loin, ils se retrouvent les armes à la main, avec leurs chevaux, dans une nature sauvage, éloignés de tout. Puis, de retour au ranch, la relation qui se noue entre Éric et Lorraine, les discussions entre Ward et Éric laissent apparaître la complexité de ce qui les réunit, les sentiments contradictoires. Ceci est bien et finement décrit.
C’est dans la partie de chasse que se trouve toute la tension du roman, la rage d'Éric qui veut se venger et la culpabilité de Ward qui veut expier, le pistage des cerfs, la vie dans la nature.
Hélas le roman souffre d’imperfections. La présentation de la vie d’Éric et de Ward avant la partie de chasse est trop longue et parfois pesante. Ce qui se passe après le retour au ranch est trop mélodramatique, presque magique. On a envie d’y croire, mais ça semble trop beau pour être vrai. La fin de l’histoire est sans drame, trop sentimentale.
Il reste que de beaux moments sauvent le livre, c’est ce que j’ai aimé : tout se qui se passe dans la nature sauvage des Big Horn Mountains.
Un premier roman sur la culpabilité, la vengeance, le pardon, la rédemption qui peut annoncer du meilleur.

Tous les conseils de lecture