Mai 68

FeniXX numérise et commercialise des livres du XXe siècle aujourd'hui introuvables dans leur format d’origine.
Ces livres qui retracent l'histoire de Mai 1968 sont aujourd'hui introuvables en format papier.
Du 1er mai au 4 juin, ils sont en promotion. Profitez-en...

Pourquoi nous combattons, Déclaration d'Alain Geismar. Paris 20, 21, 22 octobre 1970

Déclaration d'Alain Geismar. Paris 20, 21, 22 octobre 1970

Alain Geismar

La Découverte (réédition numérique FeniXX)

4,49

« Quant à vous, messieurs les juges, sachez que les ouvriers sont les maitres. Si vous avez encore l'envie de juger des dirigeants de la gauche prolétarienne, il vous faudra aller les chercher sur les chaînes dans les ateliers, dans les vieilles fermes que vous voulez détruire, au fond de la mine : les masses vous y attendent ! » Alain Geismar à ses juges.


Défense d'interdire : Almanach (nostalgique) de mai 1968

Benjamin Lambert

FeniXX réédition numérique (Méréal)

7,99

Qui se souvient ? Qui a rêvé ? Qui a eu peur ? Beaucoup de gens, sans doute, qui se remémoreront souvenirs, humeurs, espoirs... Beaucoup aussi, qui ne les ont pas vécus (trop jeunes ou éloignés de l'effervescence), sont concernés par ces événements qui parlaient de liberté... Un document synthétique, pour l'information rétrospective, un essai qui assume son point de vue et le relie à l'actualité présente et un almanach illustré de plus de cent photos pour le plaisir de qui aime aussi papillonner, jour après jour. Et quelques questions, enfin, qui se posent à notre présent : le vent du libéralisme sauvage souffle fort, ces temps-ci, gare aux bégaiements de l'Histoire.


Sous les pavés la plage : mai 68

Gilles Caron, François Armanet, Max Armanet

FeniXX réédition numérique (La Sirène)

6,49

Loin de l'imagerie d'Épinal, Gilles Caron nous restitue les bonnes vibrations, les coups de matraques, les nuits saturées de gaz lacrymogène, les amphithéâtres enfumés et les rues chaudes livrées à elles-mêmes. Caron est toujours là au bon moment : défilent dans son viseur l'envol des premiers pavés arrachés en chapelet à la chaussée le 3 mai, la foule joyeuse assemblée autour du lion vert de Bartholdi le 13 mai après les premières nuits des barricades, les voitures incendiées ou les arbres renversés, les farandoles accompagnant le cortège pacifique du 29 mai, l'euphorie de la grève générale, entre grande gueule d'ouvrier au poing vengeur, et Mademoiselle Âge Tendre de la section CGT, le regard noyé de Pierre Mendès France à Charlety, le front gourmand de Mitterrand en quête d'Élysée, le dos de De Gaulle, la contre-manifestation des Champs-Élysées du 30 mai et l'ivresse de la Marseillaise autour du Soldat inconnu. Les événements de mai 1968 racontés à travers le plus célèbre reportage de Gilles Caron et par seize écrivains, acteurs, journalistes, cinéastes, hommes politiques... Seize textes originaux et cent vingt photographies illustres ou inédites.


Mai retrouvé, Contribution à l'histoire du mouvement révolutionnaire du 3 mai au 16 juin 1968

Contribution à l'histoire du mouvement révolutionnaire du 3 mai au 16 juin 1968

Jacques Baynac

Robert Laffont (réédition numérique FeniXX)

7,49

Mai 68 : déjà si loin que Jacques Baynac, qui fut à la faculté de Censier l'un des animateurs du mouvement, peut en écrire l'histoire, toute l'histoire, tracer pour la première fois de l'intérieur le récit complet des événements. Deux ans d'enquête, l'utilisation de l'ensemble des sources disponibles, l'expérience aussi de militant et d'historien font de ce Mai retrouvé, un livre essentiel à qui veut savoir ce qui s'est réellement produit. Mai retrouvé, c'est l'histoire vue depuis le cœur des hommes et des choses. Cependant, à lire ce livre, on mesure que Mai 68, pour loin qu'il soit, c'est aujourd'hui encore. Jacques Baynac en effet, s'il a utilisé toutes les techniques de l'historien, s'est souvenu qu'il était l'un des acteurs de Mai. Il a ainsi, interviewant les principaux dirigeants du mouvement comme les simples manifestants, recréé le climat de ce printemps. Voici les "manifs" et les barricades. Voici les facultés occupées. Jacques Baynac, en même temps qu'il trace les perspectives, plonge ainsi dans la réalité quotidienne où l'autogestion s'instaure spontanément. Ni chef ni credo par exemple dans Censier occupée. Les "paysans rouges" apportent des vivres. Des militants de tous âges, classes et nationalités, arrivent. Ils impriment des millions de tracts, créent et coordonnent des Comités d'Action qui s'implantent dans les entreprises, guerroient contre les "jaunes", mobilisent les quartiers, lancent des expéditions en province et même à l'étranger, prônent le passage à la grève active, proposent une société sans hiérarchie et sans argent. Aux derniers jours de mai, ils ont ouvert une brèche dans le rideau de fer abaissé entre eux et les travailleurs. Cela, n'avait jamais été écrit. De même que n'avait jamais été montré avec cette précision et cette émotion, la nouveauté des événements de Mai, le premier mouvement subversif de l'histoire à avoir préféré vivre la révolution plutôt que la mourir, à avoir préféré changer l'esprit du temps plutôt que de changer de maître. Mai 68 si loin, Mai si présent, Mai retrouvé.


La Littérature et le mouvement de mai 68, Écriture, mythes, critique, écrivains (1968-1981)

Écriture, mythes, critique, écrivains (1968-1981)

Patrick Combes

Seghers (réédition numérique FeniXX)

9,49

Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.