L’invention de la présidence de la République, L'oeuvre de Louis-Napoléon Bonaparte
EAN13
9782379335495
Éditeur
Passés Composés
Date de publication
Collection
Hors collection Passés composés
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L’invention de la présidence de la République

L'oeuvre de Louis-Napoléon Bonaparte

Passés Composés

Hors collection Passés composés

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782379335495
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

  • Aide EAN13 : 9782379335501
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

Autre version disponible

Sait-on que le président Louis-Napoléon Bonaparte, futur Napoléon?III, n’avait
en fait que très peu de pouvoir institutionnel ? La caricature souvent
dessinée de ce mandat méritait d’être corrigée. Au cours de ses quatre années
d’exercice, Louis-Napoléon Bonaparte a inventé la première magistrature de la
France moderne, tant par l’exemple que par le contre-exemple, et initié des
discussions essentielles sur le pouvoir exécutif, les modalités de
l’incarnation du peuple en un homme ainsi que les conditions du suffrage
populaire. Premier président et premier candidat à sa propre réélection, mais
aussi dernier héritier et dernier souverain de la France, Louis-Napoléon
Bonaparte résume dans son mandat les paradoxes et les polémiques du XIXe
siècle. Les échos contemporains sont nombreux, et c’est à une relecture de
notre présent que nous invite cette enquête dans le passé. Les qualités, les
faiblesses, les triomphes et les échecs de la Ve République ont pour reflet
ceux de la présidence de Louis-Napoléon Bonaparte.
S'identifier pour envoyer des commentaires.