Petite histoire du mensonge
EAN13
9782012356290
ISBN
978-2-01-235629-0
Éditeur
Hachette Littérature
Date de publication
Collection
La fouine illustrée
Nombre de pages
250
Dimensions
22 x 14 x 0 cm
Poids
254 g
Langue
français
Langue d'origine
italien
Code dewey
177.3
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Petite histoire du mensonge Maria Bettetini Traduit de l'italien par Patricia Valensi Le mensonge fait partie de notre quotidien. Dans le discours politique ou le slogan publicitaire, dans la « réalité virtuelle », partout il triomphe. Cette pratique ordinaire a une longue histoire... Chez Homère, Ulysse ment pour garder la vie sauve, mais il y prend aussi du plaisir. Platon conseille aux dirigeants de la cité, aux hommes politiques, de mentir dans l'intérêt du peuple. Puis, au Moyen Age, les clercs considèrent le mensonge comme une offense faite à Dieu, dont la parole est Vérité. Le menteur s'apparente au démon, et les acteurs, menteurs par profession, sont enterrés hors des murs de la ville, avec les voleurs et les faussaires. Machiavel le premier réhabilitera le mensonge, un art qu'il faut cultiver et enseigner. Savoir mentir est une qualité de l'homme de gouvernement ; seul le petit menteur, comme Pinocchio, est désigné à la vindicte populaire et marqué par un nez qui grandit, grandit... A travers cette histoire du mensonge vu par les philosophes et les poètes, Maria Bettetini nous invite à une réflexion sur la place que celui-ci occupe aujourd'hui : mensonges des enfants, des joueurs, des artistes et des dirigeants, les grands menteurs de toujours. Maria Bettetini enseigne l'histoire de la philosophie médiévale à l'université Ca'Foscari de Venise. Spécialiste de Saint Augustin, elle a traduit en italien Les Confessions. Couverture : Doc. Levin Illustration : © Hulton-Deutsch Collection/CORBIS 23 5629 3 V.2003
S'identifier pour envoyer des commentaires.