Le Silence des animaux, Du progrès et autres mythes modernes
1 autre image
  •  
EAN13
9782251448640
ISBN
978-2-251-44864-0
Éditeur
Les Belles Lettres
Date de publication
Nombre de pages
234
Dimensions
19 x 12 x 1 cm
Poids
250 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Silence des animaux

Du progrès et autres mythes modernes

De

Traduit par

Les Belles Lettres

Offres

Autre version disponible

Pourquoi les hommes cherchent-ils un sens à la vie ?
Comment notre imagination en vient-elle à bâtir des mondes aussi éloignés de la réalité ?
John Gray s’attache ici à nous montrer comment nous enjolivons notre existence d’innombrables fictions, détours et aveuglements afin de ne pas reconnaître que nous sommes, nous aussi, des animaux.
Un essai incisif et captivant qui nous donne à reconsidérer notre place dans le monde.
-----------------------------------------------------------------------------------------

John Gray, philosophe britannique et intellectuel à la grande indépendance d’esprit, fait courir le danger de rendre la philosophie attrayante et amusante à lire.
New York Times

Il déshabille l’utopie de ses nombreux atours et se saisit de la fraise du dentiste pour creuser dans la molaire libérale… Pour Gray, c’est l’humanité qui est un problème.
Sunday Times

Les libéraux humanistes gouvernent encore une bonne partie de l'Europe. Ils ont la foi chevillée au corps : les êtres humains sont rationnels. Lorsqu'ils se réveillent le matin, ils n'aspireraient qu'à deux choses : la liberté et l'« émancipation ». La grande question de l'existence serait de s'accomplir soi-même. Or cette vision progressiste, moteur éternel de l'Occident, est malmenée. Les libéraux humanistes sont chahutés par ce revirement de météo politique. [...] On leur conseillera la lecture d'un libéral ébouriffant : John Gray.
Le Point - 01/11/2018

En dynamitant la ligne d'horizon de nos ambitions individuelles et collectives, John Gray pose cette question centrale : faut-il vraiment se « réaliser » soi-même ? Subversif.
La Nouvelle Quinzaine littéraire - 16/11/2018
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...