Art et violence, Vies d'artistes entre XVIe et XVIIIe siècles, Italie, France, Angleterre
EAN13
9782843211379
ISBN
978-2-84321-137-9
Éditeur
Desjonquères
Date de publication
Nombre de pages
332
Dimensions
22 x 14 x 2 cm
Poids
470 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Art et violence, Vies d'artistes entre XVIe et XVIIIe siècles

Italie, France, Angleterre

Dirigé par , ,

Édité par , ,

Desjonquères

Offres

"Qu'ils crèvent les artistes !" clamait le metteur en scène Kantor au titre d'une de ses pièces, désignant une violence au moins incongrue. L'histoire des arts nous porterait spontanément à situer l'activité artistique du côté de la civilisation et donc d'un supposé renoncement à la violence. La grande Histoire a été d'abord celle des guerres. Le premier historien de l'art, Giorgio Vasari, regarde quant à lui vers un autre héroïsme, qui entretient une relation complexe avec une société en voie de transformation où l'artiste se fait une place dans l'histoire et dans la cité.
Entre XVIe et XVIIIe siècles, à l'heure où il devient une figure significative, peut-être majeure, de la vie sociale, quelle affaire l'artiste a-t-il avec la violence ? Des historiens de la littérature et des arts explorent ici l'imaginaire et les formes mobilisés pour rendre compte des violences qu'engendrent la concurrence, la passion du travail, le conflit avec commanditaires ou institutions, et les polémiques esthétiques, dans l'idée de mieux comprendre les racines de notre mythologie de l'art.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Plus d'informations sur Université de la Sorbonne nouvelle
Plus d'informations sur René Démoris
Plus d'informations sur Corinne Lucas-Fiorato
Plus d'informations sur Florence Ferran