EAN13
9788869763953
ISBN
978-88-6976-395-3
Éditeur
Mimesis
Date de publication
Collection
IMAGES, MEDIUMS
Nombre de pages
450
Dimensions
21 x 14 x 2,8 cm
Poids
490 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Alexander Kluge

L'insolence du son au cinéma

Mimesis

Images, Mediums

Indisponible

Ce livre est en stock chez 7 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Cet essai propose une analyse de l’oeuvre cinématographique et audiovisuelle d’Alexander Kluge (1932), figure de proue du Nouveau Cinéma allemand, et s’inscrit dans le renouveau des Sound Studies, les théories interdisciplinaires (histoire, philosophie, politique, anthropologie) de l’écoute et du sonore. Dans l’oeuvre protéiforme du cinéaste, l’attention au son – celui des voix, de la musique, des bruits et des silences – fait s’entremêler temps raconté et temps musical. Les propositions cinématographiques de Kluge enchevêtrant temporalités et formes sont une réinvention de « l’expérience de seuil ». Dans une esthétique du fragmentaire où le montage des fragments obéit à une « précision de l’à-peu-près », l’insolence du son fait sortir la philosophie de ses gonds. Kluge cherche à musicaliser au cinéma les textes philosophiques ; il réinvente au cinéma un dispositif rêvé par Adorno dans lequel, remarque Derrida, « la philosophie doit répondre devant la musique », pour faire entendre une voix politique plurielle.
Maguelone Loublier est normalienne, agrégée et docteure en Études cinématographiques (Paris 8 / Goethe-Universität). Elle enseigne à l’université la théorie, l’esthétique et l’histoire du cinéma. Ses travaux portent sur le son au cinéma et associent l’esthétique à des questionnements politiques et culturels. Ses recherches récentes la conduisent à interroger la place du cinéma dans les textes de la Théorie critique (Adorno, Benjamin, Kracauer).
S'identifier pour envoyer des commentaires.